Malgré le taux de chômage élevé parmi les jeunes diplômés en Tunisie, les entreprises ont du mal à trouver les personnes qualifiées pour leurs postes, du fait de l'inadéquation des profils et des compétences. Ces jeunes diplômés manquent de compétences clés pour devenir des entrepreneurs.

Pour pallier au manque d'esprit d'entreprise, de créativité, de maturité chez la jeunesse tunisienne, la Fondation a entrepris de construire pour une nouvelle génération d’entrepreneurs en inculquant la culture entrepreneuriale dès le plus jeune âge, entre 12 et 18 ans, car c'est le moment où l'esprit se forme et où les idées commencent à germer.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter la navigation. Pour en savoir plus :